SRI LANKA ROAD TRIP | Colombo to Kandy Laura Blue
50870
post-template-default,single,single-post,postid-50870,single-format-standard,theme-borderland,eltd-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,borderland-ver-1.17, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,,fade_push_text_right,grid_1300,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

SRI LANKA ROAD TRIP | Colombo to Kandy

SRI LANKA ROAD TRIP | Colombo to Kandy

Bonjour tout le monde ! Bienvenue dans un nouvel article voyage.
Je vous emmène cette fois-ci avec moi au Sri Lanka. Pour ceux qui me suivaient déjà sur mon ancien blog, vous savez que je suis partie au sri Lanka il y a maintenant 2 ans avec une de mes amies et vous avez du lire les articles que j’avais écrit sur ce pays. Je les ré-écris donc sur ce nouveau blog, car je constate que le Sri Lanka est toujours une destination très prisée par les voyageurs !

Vous trouvez dans mes articles des liens vers les hôtels dans lesquels j’ai séjourné pour vous aider à planifier votre voyage. Je suis partie en juin, basse période pour ce pays, ce qui signifie hôtels haut de gamme à prix très attractifs !

 

KANDY
On commence donc ce road trip exotique par la ville de Kandy. Si vous vous demandez comment se rendre à Kandy depuis l’aéroport de Colombo, il suffit simplement de prendre une navette (un bus garé devant l’aéroport) qui vous emmène à la gare. Une fois à la gare, il faut prendre le train direct pour Kandy. Ce premier trajet vous dépaysera déjà ! Les paysages sont faits de palmiers, nature verdoyante, habitations typiques… Enfin le Sri Lanka quoi !
AVERTISSEMENT : si vous êtes malades en transports, préparez vos médicaments, huiles essentielles ou que sais-je. Les trains sont assez mouvementés (il nous arrivait d’avoir les fesses qui se décollaient du siège), pareil pour les bus sur les petites routes sinueuses ou les lacets (pour descendre des montagnes par exemple). Enfin préparez vous à être secoués !

Vue du train Colombo – Kandy

 

Une fois arrivées à Kandy en fin de journée, nous avons rejoint notre Hôtel Charlton Kandy Rest. Nous avons été accueillies par un super hôte hyper chaleureux et sociable qui nous a aidées à faire notre itinéraire en nous disant quels trains on devait prendre, ce qu’on devait voir et faire dans les villes qu’on avait prévu de visiter etc… Une crème ! Vous pouvez lui demander n’importe quoi, il vous aidera avec grand plaisir.

Nous avons passé la nuit à l’hôtel, et nous nous sommes levées tôt le lendemain matin. Direction : le Temple d’Or de Dambulla. Il faut prendre un bus pour s’y rendre (prix du bus : environ 100 roupies = 0,50 centimes) et le trajet dure environ 1h30. Préparez vos oreilles car les chauffeurs sont très bruyant : le klaxonne est leur clignotant.

Golden Temple, Dambulla

 

Ce temple tout en couleur m’a vraiment tapé dans l’oeil, l’entrée à l’intérieur est payante, mais vous pouvez tout aussi bien rester à l’extérieur et y faire le tour. Prévoyez de vous couvrir les jambes (donc pas de shorts ni de jupes courtes malgré la grosse chaleur…) sinon vous ne pourrez même pas rester devant le temple (j’étais en short et j’ai du faire du forcing pour que le garde me laisse passer).  Un escalier vous permet de faire le tour complet du temple. Vous serez accompagnés par des petits singes trop mignons. La vue de l’autre côté du temple est magnifique…

A seulement 45 min en bus de ce temple se trouve un autre spot à visiter : Sigiriya Rock ou rocher du lion. Il s’agit d’un gros rocher sur lequel a été construit un village il y a très longtemps. Notre hôte nous a raconté que c’était un riche homme qui l’avait fait construire perché sur ce rocher pour être protégés. En bas il y a une rivière qui l’entoure avec des crocodiles à l’intérieur, ce qui empêchait les intrus d’attaquer le rocher.  Vous pouvez y monter (l’entrée est payante), ou vous balader autour comme je l’ai fait.

Google image

 

Durant notre petite balade, nous avons été interpelées par un tuk tuk. L’homme disait vouloir nous emmener du bon côté du rocher (on était derrière celui ci). On a accepté et on s’est retrouvées devant un attrape touristes : un éléphant enchainé à un arbre qui servait à satisfaire les touristes en leur offrant une petite balade. Ca m’a crevé le coeur. J’ai d’ailleurs bien exprimé mon dégoût au monsieur qui tenait cette “attraction pour les touristes”. J’ai quand même fait une petite caresse à l’animal histoire de lui donner un peu d’amour. Pauvre bête.

 

Après ces deux visites, nous avons repris le bus dans le sens inverse pour retourner à Kandy. On s’est baladées un peu dans la ville qui graille de monde, de street food, il y aussi un canal qui traverse la ville. Un autre temple est à visiter à Kandy. C’est un grand Buddha Blanc qui surplombe la ville. De belles photos sont à faire à cet endroit !

Fin de journée on rentre à l’hôtel, on prend un bon repas asiatique, on remercie notre hôte pour son accueil et on lui dit qu’on reviendra le voir un jour… Sa phrase fétiche : “No problem Sri Lanka !”.

Demain réveil tôt pour prendre un train qui fait un des plus beaux trajets du monde : Kandy – Ella.

Mon avis sur la ville de Kandy :
Comparée à Colombo, c’est une ville qui est beaucoup agréable malgré le monde, et son côté un peu “insalubre”. Les jolis endroits à voir son en dehors de Kandy, à part le fameux grand Buddha blanc. Je n’ai pas eu vraiment le temps d’explorer cette ville mais je ne m’y suis pas franchement sentie à l’aise. Ce n’est que mon avis :).
Ah oui ! Bilan de ces 2 premiers jours : N’OUBLIEZ PAS DE PRENDRE UN SPRAY ANTI MOUSTIQUES. Pas de panique pour le paludisme, il n’y en a pas au Sri Lanka, aucun vaccin n’est donc recommandé pour visiter ce pays.

Rendez-vous donc dans un prochain article pour visiter la sublime ville d’Ella, perdue dans une végétation luxuriante.

Antoinette Scravaglieri
No Comments

Post a Comment