SRI LANKA ROAD TRIP | 4. Tissamaharama to Tangalle Laura Blue
Laura Blue, photographe de Savoie et Haute-Savoie
Photographe, Savoie, Haute-Savoie, Rhône Alpes, Mariage, grossesse, Photographe de Savoie, Portrait
50943
post-template-default,single,single-post,postid-50943,single-format-standard,theme-borderland,eltd-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,borderland-ver-1.17, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,,fade_push_text_right,grid_1300,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

SRI LANKA ROAD TRIP | 4. Tissamaharama to Tangalle

SRI LANKA ROAD TRIP | 4. Tissamaharama to Tangalle

Hello ! Dans ce nouvel et dernier article sur le Sri Lanka, je vous emmène pour conclure cette aventure sur les belles plages du sud du pays… Et notamment celles de Tangalle. C’est initialement à Galle et Unawatuna que je voulais séjourner pour les 4 derniers jours de notre road trip, mais une bonne affaire sur Booking s’est présentée c’est donc là que nous avons posé nos sac à dos. Et je n’ai pas été déçue.

 

Dans cet article : du farniente, plage, piscine, bienveillance, tortues de mer, magie.

 

Au petit matin du 7e jour (j’ai arrêté de compter donc je ne suis pas sûre), nous prenons un bus direction Tangalle. Il nous faut environ 10 min de marche et le GPS sur mon iPhone pour trouver l’hôtel qui est situé dans une petite rue résidentielle entouré d’autres hôtels (Vous pouvez acheter une carte sim à l’aéroport pour avoir internet sur votre tel). A peine entrées, on comprend tout de suite que le bâtiment se trouve en bord de plage. On va KIFFER.
Il s’agit du Frangipani Beach Villa Hotel. 

A Tangalle nous passons nos 4 derniers jours à peaufiner notre bronzage dans notre piscine privée (ben oui, on était les seules clientes de l’hôtel avec un autre couple), on passe du temps sur la terrasse qui se trouve sur la plage, les pieds dans le sable on sirote des smoothies et on profite du hamac pour se détendre. L’endroit est idéal pour reposer nos petits corps après une semaine de road tripping intense.

 

Ceci est la plage de l’hôtel. Paradisiaque, non ?

 

La piscine se trouve à quelques minutes à pieds de l’hôtel.

 

Mon petit plaisir à moi, c’était de me réveiller avant le soleil, de filer sur la plage accompagnée de “Doudou” le chien de l’hôtel et d’admirer les levés de soleil sur l’océan. Et ça, mes amis, ça vaut tout l’or du monde.

 

 

Dans le petit village de Tangalle on trouve pas mal de magasins. Magasins de vêtements, mobilier, souvenirs, petits supermarchés etc…
Au bout de cette plage, il y a le port de Tangalle. On y trouve des bateaux colorés que j’ai trouvé trop trop beaux.

 

 

Un soir, nous partons pour une activité que je rêvais de faire ici au Sri Lanka. Et il s’avérera que cette soirée restera l’une des plus incroyables de ma vie.

 

LES TORTUES :
Notre hôte nous a appelé un tuk tuk, qui nous emmenées à la tombée de la nuit à l’autre bout de la côte de Tangalle. Nous sommes arrivées dans un petit centre que je peux comparer ici à un lieu de protection d’habitats naturels marins. Et en l’occurence ici, celui des tortues. On nous explique que la plage sur laquelle nous allons aller est une plage protégée car les tortues s’y rendent pour pondre leurs oeufs, puis repartent en mer. On paie 8 euros chacune pour cette activité.

On attend un peu que le moment soit propice, puis un monsieur du centre nous fait signe de le suivre. C’est maintenant que ça se passe. Il fait nuit noire et nous marchons sur la plage pendant au moins une demi heure, sans lumière car il ne faut pas perturber les tortues. On marche pieds nus, le sable est frais et le bruit des vagues nous accompagne. Au bout de 30 min, l’homme nous dit de venir nous approcher, il a trouvé une tortue, et elle est en train de pondre !
La tortue est immense, c’est un moment magnifique.

 

Désolée de la qualité des images qui vont suivre, elles ont été prises à l’iPhone…

 

Nous avons ensuite continué à marcher pour rejoindre d’autres personnes sur la plage, puis nous avons vu plusieurs tortues pondre et retourner à la mer. On les a suivi pendant leur lente trainée jusqu’à l’eau. La carapace de ces créatures est impressionnante.

Au retour, il a fallu attendre un peu, nous sommes repassés dans les nids/trous où avaient pondu les tortus quelques minutes auparavant, et on y a découvert des bébés tortues sortir de leur coquille et essayer de sortir de leur trou. C’est le moment le plus émouvant que j’ai pu vivre dans ma vie. La naissance de petites créatures si mignonnes.

 

 

On nous a alors expliqué qu’il fallait les guider avec une lumière jusqu’à la mer, on a donc chacun notre tour (et surtout pas tous en même temps) allumé nos flashs de nos téléphones et on a guidé les bébés tortues jusqu’à l’eau en leur créant un demain de lumière. Les tortues étaient attirées par la lumière sur le sable et étaient perdues si on l’éteignait. Elles rejoignent la mer puis partent seules. Il y en a apparemment pas beaucoup qui survivent, certaines échouent sur les plages, d’autres se font manger par d’autres animaux… Elles sont livrées à elles même juste après leur naissance.
Un moment si précieux.
Je vous laisse avec quelques vidéos.

 

 

Après en avoir pris plein les yeux en observant ce que la nature était capable de faire, on repart des étoiles plein les yeux vers le petit cabanon. En parlant d’étoiles, au dessus de nos têtes c’est un ciel étoilé d’une voie lactée de malade qui nous accompagne. J’ai l’impression de voir l’espace ! Mieux encore, à l’autre extrémité, sous nos pieds, le sable s’illumine sous chacun de nos pas, grace à des petites bactéries luisantes qui se mélangent au sable. C’est comme dans le film Avatar, la nature devient luisante au touché. Je n’exagère vraiment pas ! C’est féérique.

 


 

C’est sur cette belle expérience que se termine mon voyage au Sri Lanka.
Nous avons pris un train à Galle jusqu’à Colombo, puis un car jusqu’à l’aéroport puis nous nous sommes envolées vers la France.

Je retiens de ce voyage la richesse de mes rencontres, notamment cette jeune femme de mon âge qui nous a accueillies chez elle un après-midi à Tissa, qui nous a offert quelques gateaux dans sa maison, une place sur son canapé à côté de ses deux petits chatons. Elle nous a raconté qu’elle allait à l’université mais qu’elle n’aurait jamais les moyens de quitter son pays, tant il est pauvre.

☀  Je retiens la gentillesse de notre premier hôte à Kandy, qui nous a accueillies à bras ouverts, faisant de ce début de séjour un moment d’échanges et de confiance avec ce pays nouveau pour nous.

☀ Je retiens la bonté de ce vieille homme à Tangalle qui a pris soin de nous, surtout de Margot. Suite à une insolation il lui a fait une tisane spéciale, il est allé jusqu’à la pharmacie pour lui acheter une eau pour bébé style parfum pour bébé, pour qu’elle se la mette sur la tête pour aller mieux, il a pris soin de nous offrir des boissons en cachette, de nous accompagner et nous faire visiter l’hôtel. Et sa reconnaissance lorsqu’on lui a tendu une glace qu’on était aller acheter pour le remercier. C’est pour ces moments là précisément que je voyage, que j’aime aller à la rencontre des gens dans des pays différents du mien.
Pour me rendre compte que l’humanité est belle, qu’elle est précieuse et surtout qu’elle en vaut la peine.

 

 

J’espère que ces 4 articles sur le Sri Lanka vous auront donné envie d’aller visiter les merveilles que ce pays a à offrir, car si il m’a conquis, vous le serez forcément aussi.
A bientôt pour une nouvelle destination, et en attendant, prenez soin de vous !

Laura Blue

Laura Caby
No Comments

Post a Comment