ICELAND TRIP | Jour 5 Laura Blue
50832
post-template-default,single,single-post,postid-50832,single-format-standard,theme-borderland,eltd-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,borderland-ver-1.17, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,,fade_push_text_right,grid_1300,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

ICELAND TRIP | Jour 5

ICELAND TRIP | Jour 5

Après avoir passé une première nuit sous une tempête de pluie, nous nous réveillons vers 5h30 et quittons de suite le camping car nous avons 20 min de route pour aller à Solheimasandur. Cet endroit est THE lieu qu’on rêve de voir en vrai, et comme on sait que les sites touristiques sont blindés de monde, on veut être les premières à arriver sur place pour profiter au maximum.

Il est presque 6h quand on arrive sur le parking, il y a quelques voitures et quelques vans. On se dit qu’on aurait pu dormir là (même si il est interdit de faire du camping sauvage en Islande). On ne prend même pas la peine de se laver les dents, se maquiller ou même se coiffer. On enfile les chaussures, on prend le matos (appareils photos / drone) et c’est parti pour 40 min de marche dans un pur désert de terre noire. Notre premiere réaction est “Damn on se croirait sur la lune”. On marche vite, on fait la course avec les autres touristes qui ont entamé la marche loin derrière nous. La chance est avec nous car les nuages commencent à s’écarter pour nous laisser admirer le magnifique levé de soleil.

Après 40 min de marche, de la sueur et des ampoules aux pieds, Laura me hurle “JE LE VOIS !”. Et l’excitation se mêle à l’émerveillement.

Si vous décidez d’aller visiter cet endroit, je vous conseille vraiment d’y aller très tôt le matin car vous avez l’avion pour vous tout seul, et vous pouvez (à vos risques et périls) monter dessus, ou grimper à l’intérieur. Attention, il s’agit d’une carcasse, c’est dangereux à escalader et le toit n’est pas stable. Mais on ne va pas se mentir, la photo en vaut la peine !

De l’avion vous pouvez voir l’océan au loin car vous vous trouvez tout simplement sur une immense plage de sable noir. Vous pouvez ensuite rejoindre le bord de mer et vous balader le long de la côte.

Après avoir bien profité de la beauté du lieu, nous reprenons le chemin du retour. Après avoir regagné le van, nous retournons à Vik, cette si charmante petite ville côtière, pour y prendre un petit déjeuner bien mérité. Nous passons le reste de la journée à trainer dans le petit centre commercial pour acheter des souvenirs, shooter les alentours et nous nous posons dans un resto/cantine pour travailler nos photos / vidéos car la tempête bas son plein dehors.

Demain, nous irons voir les glaciers de Jokulsarlon, j’ai hâte !

Antoinette Scravaglieri
No Comments

Post a Comment