ICELAND TRIP | Jours 1 & 2 Laura Blue
Laura Blue, photographe de Savoie et Haute-Savoie
Photographe, Savoie, Haute-Savoie, Rhône Alpes, Mariage, grossesse, Photographe de Savoie, Portrait
50745
post-template-default,single,single-post,postid-50745,single-format-gallery,theme-borderland,eltd-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,borderland-ver-1.17, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,,fade_push_text_right,grid_1300,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

ICELAND TRIP | Jours 1 & 2

ICELAND TRIP | Jours 1 & 2

JOUR 1.
Nous avons atterri à Keflavik le 12 septembre 2018. ATTENTION : l’aéroport se trouve à KEFLAVIK et non pas à REKJAVIK. Je savais que j’allais tomber amoureuse de ce pays dès la seconde où j’ai aperçu ses côtes depuis les airs. La première chose que nous avons fait en posant un pied au sol et après avoir récupéré nos bagages, c’est d’aller récupérer notre voiture de location. Nous l’avons louée chez Rental Car. Ce qui est pratique en Islande, c’est que toutes les compagnies de location de voitures sont situées les unes à côté des autres, toutes en ligne. Facile donc de trouver la bonne. Après avoir récupéré notre Mazda rouge, nous avons activé notre GPS et filé vers notre auberge. C’était une première pour moi de conduire dans un autre pays que le mien mais les routes sont similaires aux nôtres et pour tout vous dire, en dehors des « grandes » villes d’Islande, il n’y a qu’une seule route. Bref ! Nous arrivons donc à l’auberge The Base située à 5 min de l’aéroport, et nous avons été très surprises par le confort de l’établissement. Nous avons posé nos valises dans un dortoir comprenant une dizaine de lits (seulement 2 ou 3 étaient occupés) et nous avons repris la voiture pour aller chercher de quoi se nourrir et visiter un peu les lieux.

Petit déjeuner à l’auberge The Base

JOUR 2.
On y est ! L’aventure commence !
Au programme pour ce « premier » jour : visite de Reykjavik. J’en avais tellement entendu parler, vu des photos partout sur Instagram, google etc… Il nous a fallu environ 40 min pour joindre Keflavik (ville de l’aéroport) à Reykjavik. La circulation dans la ville ne nous a pas posé de problème, puisqu’on s’y est senties comme sur les routes de France. Nous avons garé la voiture dans un parking souterrain et nous avons passé la journée à visiter la ville. Reykjavik est une ville dotée de plusieurs ports, ce qui lui vaut un charme fou. Son architecture est tres simple et épurée, colorée parfois, ce qui m’a donné l’impression d’être dans une ville futuriste ! J’ai trouvé la ville vraiment très belle. Nous avons visité la fameuse Eglise à la forme triangulaire, plutot impressionnante.

Après une bonne journée passé à Reykjavik, il était temps pour nous de reprendre la voiture pour se diriger vers… LE BLUE LAGOON ! Je vous laisse imaginer notre excitation. La route vers le Blue Lagoon était vraiment belle. On a eu la chance d’avoir des journées ensoleillées les 3 premiers jours, ce qui se terminait en magnifiques couchés de soleil en fin de journée.
Arrivées au Blue Lagoon, on peut voir s’échapper de la vapeur blanche un peu partout autour de nous, on se croirait dans un endroit volcanic. Nous entrons, mettons nos maillots de bain, on prend appareil photo et GoPro et c’est parti pour entrer dans les fameuses eaux du Blue Lagoon. Il est environ 16h lorsqu’on y entre et l’endroit est blindé. Mais pas grave ! On va profiter quand même. Il fait 7 degrés dehors, donc ne portant que maillots de bain on se pèle. On se dépêche de shooter chacune notre tour et puis on file dans l’eau. OH MON DIEU. La sensation est divine. L’eau est tellement chaude qu’on ne sent plus l’air glacial extérieur. On fait le tour du « bassin », puis on fait un masque à l’argile blanche. Et puis on kiff notre vie.

On a la chance d’assister en direct de notre bain à un parfait couché de soleil. Ciel rose, corps détendu, esprit libre et une amie à mes côtés, le moment parfait. Un des meilleurs moments de ma vie.

Il se fait tard et les estomacs grondent, on dit au revoir à cet endroit incroyable et on file se doucher /changer/habiller. Une fois retournées à la voiture, le ciel est déjà sombre, et qui dit nuit et ciel dégagé, dit aurores boréales ! On avait pour projet d’en voir le plus possible ou au moins une haha. Alors qu’on conduit vers le Dominos Pizza le plus proche, on garde un oeil vers le ciel. Pas d’aurores à l’horizon. On récupère nos pizzas, on se remet à rouler, et malgré les lampadaires, j’aperçois ce qui semble être une trainée blanche dans le ciel. On ne sait pas vraiment si il s’agit d’un nuage ou si notre esprit veut absolument croire que tous les nuages sont des aurores boréales. Evidemment on pète un câble d’excitation alors qu’on est pas sûres de ce qu’on voit.
Motivées, on décide de quitter les routes éclairées en longeant la côte, on se dirige vers les endroits déserts et sombres de Keflavik. Je me gare sur le bord de la route (il est interdit de se garer sur les bords de route en Islande, cependant on a trouvé un renfoncement, comme un espèce de parking sauvage pour se garer, donc aucun danger de gêner les automobilistes). On commence à manger notre pizza, puis on se dit qu’on ne voit toujours rien dans le ciel. Par logique, j’éteins les feux de la voiture, et la lumière intérieure. Puis nos téléphones. Souvenez vous, si vous souhaitez voir des aurores boréales, vos yeux ne doivent pas croiser de lumière, ils doivent s’habituer à l’obscurité, sinon vous ne les verrez pas même si elles sont juste au dessus de vous !

Et au bout de quelques minutes. MIRACLE. Je vois le plus beau spectacle qu’il m’a été donné de voir de toute ma vie. Il fait un froid glacial dehors, le vent souffle fort mais on sort de la voiture pour être sûres de ne pas rêver. Et au dessus de nos tête, des traînées blanches dansent avec une force incroyable. Un ciel complètement dégagé, du blanc, du violet et une voie lactée de fou. On a même la chance de voir une étoile filante traverser ce tableau mémorable. Et ça, les gars, ça reste et restera le plus beau souvenir de ma vie.

FUN FACT : on croyait que les aurores étaient vertes, puisque c’est de cette couleur qu’elles apparaissent sur les photos, mais non ! Elles sont blanches ou violettes. Elles apparaissent vertes que lorsqu’on les prend en photo.


J’espère que cet article vous a plu ! La suite de notre Road Trip est disponible sur d’autres articles. J’ai fait une vidéo sur tout le séjour en Islande qui est dispo sur ma chaine Youtube.

Laura Caby
No Comments

Post a Comment